Comédie de Clermont: “Un blues juteux, vivant, dynamique”

C’est quand on croit avoir tout entendu que surgit un tel projet musical. Introduire la vielle à roue dans le blues? Cette idée pas si incongrue s’est imposée quand cet instrument, issu du folklore des terroirs français, s’est frotté au blues guère moins rural du North Mississippi Hill Country américain, cet endroit magique au sud de Memphis où des musiciens de la nouvelle génération cherchent à maintenir l’héritage du blues rural.

Muddy Gurdy, aventure superbe et attachante, surprenante et ambitieuse, est l’aboutissement de plusieurs années de rencontres menées par trois musiciens auvergnats: Tia Gouttebel, Gilles Chabenat et Marc Glomeau. Le groupe est parti dans le Mississippi pour se connecter avec les descendants de légendes et pointures locales, qui ont participé activement à sceller un pont aérien inattendu entre notre Massif central et les collines du Nord-Mississippi.

Les enregistrements se sont déroulés dans les habitations des musiciens, mais aussi dans des lieux mythiques comme le Ebony Club, Indianola, ville de B. B. King, ou Dockery Farm où plane encore l’âme de Charlie Patton. Le résultat est bluffant. En fermant les yeux, on est sous le porche d’une shotgun house à écouter les musiciens dans le jour qui s’efface.

Le répertoire est incontestablement bon. Les ombres tutélaires des aînés surplombent de bout en bout, rappelant que le blues appartient de plein droit aux musiques du monde. Un blues juteux, vivant, dynamique qui s’éclate avec un naturel fou dans cette rencontre alchimique avec le trio français. Muddy Gurdy ouvre une nouvelle alternative au blues et réussit la rencontre inédite de deux cultures jamais associées jusqu’à aujourd’hui.

– La Comédie de Clermont Ferrand, où Muddy Gurdy se produira les lundi 10 décembre à 20h30, mardi 11 décembre à 21h et mercredi 12 décembre à 21h.