“Muddy Gurdy – The Movie” is out!

When the hurdy-gurdy meets the North Mississippi Hill Country blues…

The movie made by Yannick Demaison / Biscuit Production chronicles the amazing journey of a dedicated trio of French musicians (hurdy-gurdy player Gilles Chabenat, guitarist and vocalist Tia Gouttebel, percussionnist Marc Glomeau) and French sound engineer Pierre Bianchi. Their dream was to marry the haunting sound of the French hurdy-gurdy with the Hill Country blues of North Mississippi, which they did with guitarists and singers Cedric Burnside, Cameron Kimbrough, and Pat Thomas and fife player and singer Shardé Thomas, yielding the brilliant album “Muddy Gurdy,”

Released internationally through the VizzTone Label Group, Muddy Gurdy received critical acclaim and won the coveted Academie Charles Cros “Cri De Coeur” award.

“Un blues juteux, vivant, dynamique qui s’éclate avec un naturel fou”

C’est quand on croit avoir tout entendu que surgit un tel projet musical. Introduire la vielle à roue dans le blues? Cette idée pas si incongrue s’est imposée quand cet instrument, issu du folklore des terroirs français, s’est frotté au blues guère moins rural du North Mississippi Hill Country américain, cet endroit magique au sud de Memphis où des musiciens de la nouvelle génération cherchent à maintenir l’héritage du blues rural.

Muddy Gurdy, aventure superbe et attachante, surprenante et ambitieuse, est l’aboutissement de plusieurs années de rencontres menées par trois musiciens auvergnats: Tia Gouttebel, Gilles Chabenat et Marc Glomeau. Le groupe est parti dans le Mississippi pour se connecter avec les descendants de légendes et pointures locales, qui ont participé activement à sceller un pont aérien inattendu entre notre Massif central et les collines du Nord-Mississippi. […]

Un blues juteux, vivant, dynamique qui s’éclate avec un naturel fou dans cette rencontre alchimique avec le trio français. Muddy Gurdy ouvre une nouvelle alternative au blues et réussit la rencontre inédite de deux cultures jamais associées jusqu’à aujourd’hui.

Dans Sorties Théâtre Auvergne, avant les trois concerts de Muddy Gurdy à la Comédie de Clermont. Attention, la première date affiche complet. Il vaut donc mieux réserver très vite! 

“Muddy Gurdy fait la Comédie” à Clermont-Ferrand

Pour enregistrer son nouvel album intitulé Muddy Gurdy, le trio Hypnotic Wheels est allé aux sources de la mère des musiques, dans le Mississippi. Accompagné de sommités, il a mêlé son sang auvergnat aux eaux boueuses du blues. Le groupe présente le fruit de ses travaux à l’occasion de trois représentations, programmées par la Comédie de Clermont, à la Maison de la Culture.

Sur la pochette du disque, le nom du groupe n’apparaît qu’en tout petit, à l’intérieur. Oublié Hypnotic Wheelsau profit de Muddy Gurdy? «Nous-mêmes, on commence à se poser la question», s’amusent la chanteuse guitariste, Tia Gouttebel, et son compagnon et complice, Marc Glomeau, batteur percussionniste et initiateur du projet. Muddy Gurdy fait référence à Muddy Waters et à hurdy-gurdy, la vielle en anglais. Un nom qui leur va comme un médiator à un guitariste. En allant à la rencontre de ses pairs américains, Hypnotic Wheels a incontestablement mué, autant profiter du pèlerinage pour se rebaptiser.

Le son du blues auvergnat

Le son de la vielle de Gilles Chabenat s’apparente parfois à celui du dobro ou de l’harmonica sur Muddy Gurdy particulièrement. «Nos musiques traditionnelles sont typiquement du blues rural. La musique au départ a toujours été composée par des gens qui travaillaient la terre et qui fabriquaient leurs instruments.

Ils avaient à peu près tous les mêmes rituels dans le monde entier. Ils prenaient l’instrument de musique après leur journée de travail au champ. C’est ce lien que nous voulions exhumer. La vielle étant un instrument proche de la guitare ou du violon», raconte Marc Glomeau pour établir le parallèle. Le groupe ayant opté pour une veine très hypnotique du blues, s’est aperçu que la vielle s’adaptait parfaitement aux tournes sur un accord, spécifiques au hill country, «le versant le plus transe du blues», précise Marc.

La vielle au pays du blues

Les Américains ont été surpris par la vielle, ils n’en avaient jamais vu auparavant. «Le fait d’arriver avec un instrument de chez nous, ça change le regard, l’échange se crée et quand Gilles jouait, ils étaient impressionnés par le son», confie Marc Glomeau, pas peu fier de l’effet produit par la vielle au pays du blues. Le groupe ne voulait pas enregistrer en studio là-bas, c’était un choix artistique délibéré et non pas un choix dicté par des contraintes budgétaires. «On a enregistré dans des lieux de vie comme les porches des maisons par exemple, comme ça se faisait à l’origine. On a notamment enregistré à Dockery Farm, une ancienne plantation à laquelle sont associés Charley Patton, Howlin’ Wolf, un lieu chargé d’histoire», précise Tia, encore émue.

En scène

Muddy Gurdy se produira à La Comédie avec deux invités, la chanteuse et joueuse de fifre Shardé Thomas qui a participé au disque et Kenny Brown qui était le guitariste de RL Burnside pour un répertoire composé essentiellement de reprises empruntées aux célèbres grands-parents des musiciens invités sur l’album, Shardé Thomas (petite-fille de Othar Turner), Cedric Burnside (petit-fils de RL Burnside et fils de Calvin Jackson), Cameron Kimbrough (petit-fils de Junior Kimbrough) et Pat Thomas (fils de James “Son” Thomas). Mississippi Burning!

L’article, “Muddy Gurdy fait la Comédie”, signé de Patrick Foulhoux, est paru dans 7 Jours à Clermont, avant les trois concerts de Muddy Gurdy programmés par la Comédie de Clermont, les lundi 10 décembre à 20h30, mardi 11 décembre à 21h et mercredi 12 décembre à 21.

William Ferris: “L’un des sons blues les plus enthousiasmants à l’heure actuelle”

Muddy Gurdy est l’un des sons blues les plus enthousiasmants à l’heure actuelle. Tia Gouttebel, Gilles Chabenat et Marco Glomeau célèbrent le Mississippi Hill Country blues avec un talent particulier. Le chant et le jeu de guitare affuté de Tia sont mis en valeur par les percussions de Marco et la vielle à roue de Gilles. L’ensemble offre un son d’une grande intensité. L’interprétation par Tia de “She Wolf”, une chanson écrite par Jessie Mae Hemphill, est particulièrement émouvante.

De William Ferris, folkloriste, auteur et universitaire américain, cofondateur avec Judy Peiser du Center for Southern Folklore à Memphis, Tennessee. Il est un des plus grands spécialistes de la culture du Sud des États-Unis, et a publié de nombreux ouvrages sur le blues du Mississippi.

NB: William Ferris a remporté deux Grammy Awards en 2019 pour son album Voices from Mississippi: Meilleur Album historique et Meilleures Notes d’Album

William Ferris: “One of the most exciting blues sounds today”

Muddy Gurdy is one of the most exciting blues sounds today.  Tia Gouttebel, Gilles Chabenat, and Marco Glomeau embrace and celebrate Mississippi Hill Country blues with special skill.  Tia’s impressive guitar and vocals are complimented with Marco’s percussion and Gilles’s hurdy gurdy to deliver a powerful sound.  Tia’s version of Jessie Mae Hemphill’s “She Wolf” is especially moving.

By William Ferris, American author and scholar, former chairman of the National Endowment for the Humanities, cofounder with Judy Peiser of the Center for Southern Folklore in Memphis, Tennessee.

NB: In 2019 William Ferris won two Grammy Awards for his Voices from Mississippi album: Best Historical Album and Best Album Notes.

La Voix du Nord: “Une mention particulière à Hypnotic Wheels”

Le projet Muddy Gurdy, un beau mélange d’influences qui revigore le blues. Photo La Voix du Nord

Une mention particulière au trio Hypnotic Wheels et son projet Muddy Gurdy, travaillé aux sources du blues, dans le Mississipi. Le groupe en dépasse les frontières en y introduisant une touche de tradition française avec une vielle à roue, des rythmes africains. Et une belle surprise, la présence d’une jeune musicienne venue directement du Mississipi uniquement pour le Bay Car Blues festival. Preuve que le blues n’est pas qu’une succession de rythmes lancinants et de cris de guitare, Shardé Thomas y introduit un instrument bien connu à Dunkerque, le fifre, perpétuant la tradition du “fife and drum”, une branche du blues.

Par Annick Michaud, dans La Voix du Nord, après le concert de Muddy Gurdy au Bay Car Blues Festival. 

En tournée début 2019 pour les Nuits de l’Alligator

Muddy Gurdy Hypnotic Wheels Nuits de l'Alligator

Hypnotic Wheels sera en tournée, en janvier et février 2019, dans le cadre des Nuits de l’Alligator. Il sera possible de les voir:

le jeudi 31 janvier à La Sirène, à La Rochelle (17)
le vendredi 1er février au Rocher de Palmer à Cenon (33)
le samedi 2 février au 106 à Rouen (76)
le dimanche 3 février à La Maroquinerie à Paris
le mardi 5 février au Stéréolux à Nantes (44)
le mercredi 6 février à L’Astrolabe, à Orléans (45)

Comédie de Clermont: “Un blues juteux, vivant, dynamique”

C’est quand on croit avoir tout entendu que surgit un tel projet musical. Introduire la vielle à roue dans le blues? Cette idée pas si incongrue s’est imposée quand cet instrument, issu du folklore des terroirs français, s’est frotté au blues guère moins rural du North Mississippi Hill Country américain, cet endroit magique au sud de Memphis où des musiciens de la nouvelle génération cherchent à maintenir l’héritage du blues rural.

Muddy Gurdy, aventure superbe et attachante, surprenante et ambitieuse, est l’aboutissement de plusieurs années de rencontres menées par trois musiciens auvergnats: Tia Gouttebel, Gilles Chabenat et Marc Glomeau. Le groupe est parti dans le Mississippi pour se connecter avec les descendants de légendes et pointures locales, qui ont participé activement à sceller un pont aérien inattendu entre notre Massif central et les collines du Nord-Mississippi.

Les enregistrements se sont déroulés dans les habitations des musiciens, mais aussi dans des lieux mythiques comme le Ebony Club, Indianola, ville de B. B. King, ou Dockery Farm où plane encore l’âme de Charlie Patton. Le résultat est bluffant. En fermant les yeux, on est sous le porche d’une shotgun house à écouter les musiciens dans le jour qui s’efface.

Le répertoire est incontestablement bon. Les ombres tutélaires des aînés surplombent de bout en bout, rappelant que le blues appartient de plein droit aux musiques du monde. Un blues juteux, vivant, dynamique qui s’éclate avec un naturel fou dans cette rencontre alchimique avec le trio français. Muddy Gurdy ouvre une nouvelle alternative au blues et réussit la rencontre inédite de deux cultures jamais associées jusqu’à aujourd’hui.

– La Comédie de Clermont Ferrand, où Muddy Gurdy se produira les lundi 10 décembre à 20h30, mardi 11 décembre à 21h et mercredi 12 décembre à 21h. 

George Mitchell: “So beautifully innovative”

How could anyone have imagined 50 years ago, when I made the first field recordings of R.L. Burnside and Otha Turner, that I would now be writing about some blues artists who traveled from FRANCE to make some field recordings of —and WITH— R.L.’s and Otha’s GRANDCHILDREN! The resulting album, Murdy Gurdy (titled after one of their instruments, a traditional French one called a hurdy gurdy), is so beautifully innovative that I have enjoyed listening to it repeatedly. Cedric Burnside and Sharde Thomas (and Cameron Kimbrough) were obviously inspired by this fresh approach to Hill Country Blues, and they sound great in these one-take, highly spontaneous recordings done on location (with rather more sophisticated equipment than I used in 1967). Since two other Hill Country artists I recorded back then, Fred McDowell and Jessie Mae Hemphill, had no grandchildren carrying on their music, the French trio, Hypnotic Wheels, recorded their own highly energetic and unique versions of “Shake ‘Em on Down” and “She Wolf.” Tia Gouttebel is the singer and guitarist, and may be the most innovative blues musician solidly grounded in tradition performing today.

By record producer and music historian George Mitchell.

George Mitchell has written several books, the latest being Mississippi Hill Country Blues 1967 which includes a collection of a hundred black and white photographs, released in 2013 by the University of Mississippi Press. Before, he published Blow My Blues Away (Louisiana State University Press, 1971), I’m Somebody Important: Young Black Voices from Rural Georgia (University of Illinois Press, 1973), Yessir, I’ve Been Here a Long Time: The Faces and Words of Americans Who Have Lived a Century (E.P. Dutton, 1975).

He also recorded numerous albums, which were released by Fat Possum, Arhoolie, Rounder, Testament, Hightone, Flyright, Southland and Swingmaster. Fat Possum has issued 26 CDs of field recordings known as The George Mitchell Collection.

Résidence de création avant la première européenne

Juste avant la présentation de Muddy Gurdy le 7 juillet 2018, en exclusivité européenne, au festival Cognac Blues Passions, Hypnotic Wheels a organisé une résidence de création.

La guitariste et chanteuse Tia Gouttebel, le vielliste Gilles Chabenat et le percussionniste Marc Glomeau ont ainsi retrouvé deux musiciens du projet dans les Studios Imago, dans le Puy-de-Dôme. En l’occurrence Shardé Thomas, petite-fille d’Otha Turner et digne représentante de la tradition du fife and drums (fifre et tambour) du North Mississippi Hill Country, ainsi que Kenny Brown, nouveau venu dans le projet Muddy Gurdy, qui a joué de la guitare slide pendant quelque 40 ans aux côtés de R.L. Burnside qui parlait d’ailleurs de lui comme de son “fils adoptif” ou de son “fils blanc”.

Retrouvez toutes les photos dans la galerie Résidence de création – juillet 2018.